Actualités 2018

Plan grand froid

 
 
Plan grand froid

Au-delà des 2086 places d’hébergement ouvertes chaque nuit par l’État en Seine-et-Marne, ses services mobilisent chaque année des capacités supplémentaires pour faire face aux situations d’urgence, notamment pendant l’hiver afin d’éviter que des personnes se trouvent sans solution au risque de leurs vies pendant ces périodes.

En novembre 2017, ce sont 330 places d’hébergement complémentaires ont été ouvertes en Seine-et-Marne.

Le plan grand froid

Le plan grand froid a été déclenché par le préfet d’Ile-de-France le 5 février 2018 dans tous les départements franciliens afin de répondre à l’augmentation des demandes d’hébergement lors de la chute des températures (températures ressenties négatives sur trois jours).

Il se traduit par l’ouverture de places de renfort exceptionnel notamment en Seine-et-Marne avec 54 places d'hébergement d'urgence réparties entre le nord et le sud du département. Ces places supplémentaires permettent l’accueil de personnes isolées, de couples sans enfants ou de familles.

La veille sociale est également renforcée au travers de mobilisation humaines plus importantes ;

  • des écoutants supplémentaires au 115,
  • des équipes mobiles supplémentaires de la Croix Rouge,
  • de l’ouverture d'un accueil de jour hivernal à Bussy St Martin par l’association Empreintes,
  • du renfort de l’accueil de jour de Roissy, ouverture 7j/7 par l’association Empreintes,
  • du renfort de l’accueil de jour de Chelles, ouverture 7j/7 par la Croix Rouge.

Les associations qui gèrent les centres hivernaux seront particulièrement attentives aux personnes vulnérables et/ou souhaitant s’inscrire dans un parcours d’insertion.

Le dispositif supplémentaire est donc maintenu et l’ensemble des opérateurs a été sensibilisé à cette baisse des températures.

Une vigilance particulière a également été demandée aux équipes mobiles de maraude.