Année 2017

12ème Journée nationale des mémoires de la traite, de l'esclavage et de leurs abolitions

 
12ème Journée nationale des mémoires de la traite, de l'esclavage et de leurs abolitions

Jean-Luc Marx , préfet du département, Jean Marc Mormeck, délégué interministériel à l'égalité des chances pour les Français d'outre-mer, ont présidé la 12ème « Journée nationale des mémoires de la traite, de l'esclavage et de leurs abolitions ».

Jean-Luc Marx , préfet de Seine-et-Marne, Jean Marc Mormeck, délégué interministériel à l'égalité des chances pour les Français d'outre-mer, Marie-Line Pichery maire de Savigny-le-Temple, les élus, les anciens combattants, les associations de la ville, des élèves du collège de la Grange du Bois ainsi que les citoyens ont commémoré le Journée nationale des mémoires de la traite, de l'esclavage et de leurs abolitions  à Savigny-le-Temple.

Des chants du groupe de gospel ont ouvert cet hommage.

Après les dépôts des gerbes de fleurs par les différentes autorités présentes à la cérémonie devant la stèle du souvenir érigée en 1998, la maire puis le préfet ont pris la parole.

Jean-Luc Marx a rappelé qu’il y a 16 ans, le 10 mai 2001, les parlementaires adoptaient à l’unanimité le principe d’une commémoration annuelle de l’abolition de l’esclavage. La France devenait ainsi le premier État à déclarer la traite négrière et l’esclavage « crime contre l’humanité.

La cérémonie s'est achevée dans le hall du collège de La Grange du Bois par une lecture de textes d'Aimé Césaire et une animation musicale et folklorique du groupe « voyage de non retour ».

Retrouvez l’intégralité du discours du préfet de Seine-et-Marne :c

> 10052017_Discours Traite et esclavage - - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 0,02 Mb