Actualité du préfet

Apprentissage et mobilisation nationale pour l'emploi

 
 
Apprentissage et mobilisation nationale pour l'emploi

Les acteurs de l'apprentissage se réunissent en préfecture de Seine-et-Marne

Dans le cadre de la Mobilisation nationale pour l'emploi et la transition écologique et numérique, M. Cyrille Le Vély, secrétaire général de la préfecture de Seine-et-Marne, a réuni les acteurs de l'apprentissage jeudi 25 juillet dernier.

L'Ile-de-France cherche des apprentis

La Région Île-de-France, la chambre des Métiers et de l'artisanat, de nombreux centres de formation des apprentis (CFA), des branches professionnelles, les Missions locales et d'autres acteurs locaux ont débattu pendant 3 heures des moyens d'améliorer l'image de l'apprentissage afin d'augmenter le nombre d'apprentis. Chaque année en Île-de-France, 40.000 places d'apprentis ne trouvent pas de candidats.

Les principaux freins identifiés à l'offre et à la demande d'apprentis par les acteurs présents sont l'image de l'apprentissage auprès des enseignants du secondaire et des familles, ainsi que la méconnaissance de la réalité des métiers auxquels préparent les CFA.

boulangee

 

Coordonner les actions

A l'issue de cette réunion, il a été décidé de réunir à échéances régulières les acteurs de l'apprentissage en Seine-et-Marne, dans un format plus resserré dans les bassins d'emploi, à partir de la rentrée 2019. Une meilleure coordination avec l’Éducation nationale sera également recherchée, afin de favoriser les activités de découverte des métiers accessibles par l'apprentissage. Contrairement à une image trop répandue, les formations dispensées en apprentissage sont sanctionnées par des diplômes de valeur nationale et permettent une bonne insertion économique. Un apprenti est également rémunéré pendant son parcours de formation.

 

tweet

 


En savoir plus

La Mobilisation nationale pour l'emploi et la transition écologique et numérique a été lancée par le Président de la République en mai 2019. Elle vise à mobiliser les services de l’État et les régions, compétentes en matière de développement économique, pour lever les freins réglementaires et sociétaux qui empêchent les Français de réaliser leurs projets professionnels et personnels. Différentes mesures seront annoncées à la rentrée 2019 pour répondre à des problèmes très concrets, comme par exemple la garde d'enfants par des demandeurs d'emploi qui doivent passer des entretiens d'embauche, les difficultés financières des mères célibataires, la rénovation énergétique des logements etc.

Consulter le Tweet de la réunion