Actualité du préfet

Assemblée générale des jeunes agriculteurs

 
 
Assemblée générale des jeunes agriculteurs

Salle comble pour l’assemblée générale des jeunes agriculteurs (JA) de Seine-et-Marne, en présence de Béatrice Abollivier et des services de l’État.

Sébastien Guérineau et Arthur Courtier, les deux co-présidents des JA77 avaient décidé de placer cette assemblée générale, localisée au Grand Parquet de Fontainebleau, sous le thème « plus vert, plus cher, comment faire ? » au cœur des interrogations actuelles de la profession agricole. Face à une société qui demande à la fois des produits sans pesticides ni OGM, souvent plus chers à l’achat, mais qui consacre de moins en moins d’argent à son alimentation, quelles stratégies doivent adopter les jeunes agriculteurs ?

Un producteur – agriculteur dans la Mayenne, un transformateur – chef du service betterave de la sucrerie de Nangis et un consommateur – représentant des familles rurales ont débattu, retracé des expériences et répondu aux questions de la salle.

Tous ont dénoncé « l’agribashing  », la responsabilité de certains médias et le manque de culture agricole de nombreux consommateurs mais ont mis également en avant les nouveaux liens tissés avec les consom’acteurs dans les filières sous label, l’agriculture biologique et les circuits courts.

La préfète de Seine-et-Marne a clôturé l’assemblée générale par un discours où elle a mis en avant l’importance de la diversification des productions, de la communication sur les pratiques agricoles et l’engagement dans des techniques moins impactantes sur l’environnement. Elle a marqué sa confiance dans ces jeunes chefs d’entreprises qui ont su capter les attentes sociétales et rendu un hommage appuyé aux femmes, agricultrices engagées et conjoints d’agriculteurs.

 

Définition

Agribashing :
Le « bashing » est un terme anglosaxon désignant le dénigrement systématique et répété. Très en vogue sur les réseaux sociaux, peu contrôlés, le bashing prend pour cible des particuliers comme des entreprises, des politiques, des groupes sociaux, etc. L’agroalimentaire en général, et l’agriculture en particulier, sont également les cibles de bashing.

 

Pour aller plus loin

Retrouvez le discours de Béatrice Abollivier, préfète de Seine-et-Marne 

> 2019-02-14 Discours JA - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 0,09 Mb

Consultez le tweet ici