Actualité du préfet

Campagne de lutte contre les arnaques à domicile

 
 
Campagne de lutte contre les arnaques à domicile

Porte claquée ou clefs perdues, canalisation bouchée, panne électrique, vitre brisée ... Attention aux arnaques !

La Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes (DGCCRF) et la Direccte d’Île-de-France lancent, avec le soutien des préfectures, la campagne de communication

 

 

 

Les entreprises indélicates prolifèrent dans ce secteur. Elles inondent les boîtes aux lettres de prospectus à l’aspect officiel et font en sorte d’être référencées sur le web pour mieux tromper le consommateur. Jouant sur l’urgence, les entreprises fournissent rarement de devis, effectuent souvent des travaux non nécessaires, facturent au prix fort leurs interventions et n’hésitent pas à jouer l’intimidation si le client refuse de payer.

 

ban-depannage-728-90 web

 

10 conseils pratiques à destination des consommateurs

 

 

Afin de sensibiliser le grand public, une large diffusion de la campagne s’est déroulée sur l’ensemble du territoire de l’Île de France.

 En Seine-et-Marne, cette opération de communication s’est traduite par

- une distribution de flyers par des agents de la DDPP (Direction départementale de la protection des populations) sur les sites de la gare de Melun et la gare de Chelles.

- la transmission pour relais de près d’un millier d’affiches et 60 000 flyers aux partenaires institutionnels (préfectures, ADIL, associations de consommateurs, syndics, assureurs, bailleurs sociaux, communes…)

- des encarts publicitaires dans la presse ;

Les documents sont téléchargeables sur le site de la Direccte et personnalisables pour les organismes ou collectivités souhaitant les imprimer pour les diffuser.

En 2018, pour la seule Seine-et-Marne, 73 plaintes ont été reçues et 42 contrôles ayant concerné 24 opérateurs ont été conduits. 54% des opérateurs contrôlés étaient en anomalie, avec les suites suivantes : 8 avertissements, 2 demandes de mise en conformité et 5 procès verbaux.
En  2019, on constate à ce jour une augmentation de plus de 4 % du nombre des réclamations reçues.

 

 


 Pour aller plus loin

Consulter le tweet

Consulter le dossier de presse