Actualité du préfet

Hommage à Franck Chesneau

 
 
Hommage à Franck Chesneau

Les services de l'État ont rendu hommage au pilote de Tracker décédé vendredi 2 août en service.

Vendredi 2 août dernier,  le village de Générac dans le Gard était pour la seconde fois en trois jours l’objet d’un violent incendie de végétation. Plusieurs centaines de sapeurs-pompiers combattaient l’incendie au sol, appuyés par d’importants moyens aériens de la base aérienne de la sécurité civile de Nîmes. Engagé dans cette action, un avion bombardier d’eau Tracker s’est écrasé au sol, causant la mort de son pilote Franck Chesneau.
Franck Chesneau aurait eu 50 ans en décembre prochain, il était marié et père de deux enfants.
Il a commencé sa carrière dans l’Armée de l’Air en 1994, comme pilote de chasse, puis a alterné ces fonctions avec celles d’instructeur jusqu’en 2008, année au cours de laquelle il a rejoint le groupement des moyens aériens de la sécurité civile au sein du ministère de l’Intérieur.
Depuis il n’a cessé de servir sur les avions bombardiers d’eau, exerçant avec une grande expertise les missions les plus périlleuses aux commandes de son Tracker.
Un hommage national lui a été rendu en présence de Monsieur Christophe Castaner, ministre de l’intérieur, et les agents des services de l'État en Seine-et-Marne se sont réunis pour saluer la mémoire de Franck Chesneau, victime de son devoir.

A la direction départementale des territoires A la sous-préfecture de Torcy
 
 

A lire également :