Actualité du préfet

Information sur la peste porcine africaine

 
 
Information sur la peste porcine africaine

La peste porcine africaine (PPA) est une maladie virale affectant les porcs, sangliers.

Hautement mortelle pour les cochons et les espèces-gibier, elle peut avoir de grandes incidences socio-économiques.
Elle n'est pas transmissible à l'homme.

Des zones de protection et de surveillance ont été mise en place dans les départements les plus à risque du Nord de la France.

Situation pour la Seine et Marne :

Le nombre d'élevage de porcs est faible en Seine et Marne (3, dont 2 dépassant les 2500 porcs) et les mesures de biosécurité dans ces sites sont respectées.
Si le risque reste limité pour ces élevages, une trentaine de sites détiennent autour de 250 animaux pour beaucoup d'entre eux (notamment les fermes pédagogiques) vivant à l'extérieur et pouvant être en contact avec des sangliers.

Les principaux risques dans le département sont :

  • L'ouverture prochaine de la période de chasse au sanglier (et importation de sangliers).
  • Les voyageurs en provenance de pays à risque et pouvant ramener des produits alimentaires d'origine porcine.
  • Les petits détenteurs (cochon de compagnie) non déclarés.

La DDPP rappelle aux vétérinaires, aux éleveurs et aux détenteurs connus les principaux symptômes de la maladie, à déclaration obligatoire, afin de les sensibiliser à l'importance de détecter précocement (du fait de la haute contagiosité) les signes de la maladie.

Une information a également été faire auprès des partenaires de la DDPP (Groupement régional et départemental de défense sanitaire et office nationale de la chasse et de la faune sauvage).

En savoir plus...

> Consultez les mesures à adopter pour éviter l’introduction de la PPA
> Suivez l’actualité sur la peste porcine africaine sur le site du ministère de l’agriculture et de l’alimentation

> Communiqué de presse - Peste porcine africaine - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 0,16 Mb