Actualité du préfet

Jeunesse engagée : portait de Lauriane et Melinda

 
 
Jeunesse engagée : portait de Lauriane et Melinda

39 volontaires du service civique ont répondu à l'appel du Préfet de Seine-et-Marne afin de poursuivre leur engagement sur des missions prioritaires pour la continuité de la vie sociale dans le cadre de la crise du sanitaire et du confinement.

Portrait

Lauriane, âgée de 20 ans :

" J'effectue mon service civique au collège Jacques Amyot (à Melun) et je suis également inscrite sur la liste de bénévoles du département. J'ai eu la chance de pouvoir aider les restaurants du cœur Mardi 31 Mars pour distribuer des denrées alimentaires aux camps de Dammarie-les-lys et de Vaux-le-pénil.

J'ai décidé de m'engager car c'est quelque chose qui est important à mes yeux, aider les personnes dans le besoin, et si je peux être utile au lieu de rester chez moi, c'est avec grand dévouement et plaisir que j'effectue les missions que l'on me donne.Ces expériences me permettent de voir le monde d'une autre manière (les conditions de vies, la chance que l'on a etc...), ça me permets aussi de faire de nouvelles rencontres intéressantes."

Un grand merci Lauriane, pour votre engagement !

#jeveuxaider

Portrait

Mélinda, âgée de 24 ans

" Je suis Melinda j’ai 24ans, je vie à Melun, je fais un service civique depuis février 2020 avec uniscité. J’ai comme mission InterGenereux, c’est une mission qui consiste à lutter contre l’isolement des personnes âgées. Depuis le confinement, j’ai été appelé par La Croix-rouge ainsi que les Restos du cœur pour faire une distribution de denrées alimentaires dans les camps de moldaves à Dammarie-Les-Lys ainsi qu’à Vaux-le-Pénil.

J’ai accepté la demande tout de suite car pour moi c’est primordial d’aider les personnes dans le besoin , et cela m’apporte une grande satisfaction de voir ces personnes heureuses une fois les denrées distribuées. Je conseille à toutes les personnes qui le souhaitent d’y participer, c’est une expérience à faire au moins une fois dans notre vie, vous ne le regretterez pas. "

Un grand merci Mélinda, pour votre engagement !

#jeveuxaider

Lors de la mise en place du confinement le mardi 17 mars, 628 volontaires en Service Civique étaient engagés dans une mission sur le territoire seine-et-marnais. Dès l'annonce des mesures gouvernementales relatives à l'épidémie de Covid-19, le Préfet de Seine-et-Marne a demandé à la Direction Départementale de la Cohésion sociale (DDCS) de contacter les organismes d'accueil de volontaires en Service Civique ainsi que les jeunes volontaires eux-mêmes afin de leur proposer de poursuivre leur engagement sur des missions prioritaires pour la continuité de la vie sociale dans le cadre de la crise du sanitaire et du confinement.

Très rapidement, 39 volontaires ont répondu à cet appel et ont manifesté leur volonté de s’engager. Tous sont mobilisables pour participer à des missions solidaires et notamment à l’aide alimentaire, ce qui se fait déjà avec les Restaurants du cœur (9 volontaires participent ainsi aux distributions de colis alimentaires).

Des volontaires qui poursuivent leur engagement au sein d’associations

Par ailleurs, de nombreux volontaires poursuivent leurs missions dans des conditions permettant le respect des mesures de protection sanitaire. L’association Edentara (à Trilport) héberge par exemple 4 volontaires qui ont accepté avec enthousiasme de poursuivre leur mission pour s’occuper des animaux de la ferme pédagogique. L’association Unis-Cité compte pour sa part actuellement 77 volontaires en mission en Seine-et-Marne, répartis sur 4 programmes de missions (« Volontaires de la Transition Energétique », « Cinéma et Citoyenneté », « Ambassadeurs des Médias et de l’Information » et « Les Intergénéreux »).

Un travail de redéfinition des missions a été mené avec les volontaires afin qu’ils puissent poursuivre leur engagement, notamment via les réseaux sociaux. Les 16 volontaires positionnés sur le programme « Les Intergénéreux » continuent par exemple par téléphone leur engagement dans la lutte contre l’isolement des personnes âgées, enjeu rendu plus prégnant encore par le confinement. Certains peuvent même être mobilisés pour du portage de repas à domicile. Certains, ayant des compétences sanitaires se sont également porté volontairesdans des EHPAD.

Merci à eux !

Dans la situation de crise que nous traversons actuellement, de nombreux volontaires sont donc aujourd’hui engagés sur des missions prioritaires de solidarité. Merci à tous les jeunes, les services de l'État et les asssociations pour ce travail exemplaire.

Pour aller plus loin :

SNU : Service National Universel

http://www.jeveuxaider.com/