Actualité du préfet

Les femmes en uniforme à l’honneur pour la journée des droits des femmes

 
 
Les femmes en uniforme à l’honneur pour la journée des droits des femmes

Ce 8 mars, Béatrice Abollivier, préfète de Seine-et-Marne, a souhaité recevoir en préfecture les femmes en uniforme qui participent, chaque jour à la sécurité des seine-et-marnais.e.s.

Plus d’une cinquantaine de femmes ont répondu à l’appel de la préfète, issues de nombreux métiers de sécurité publique et civile du département : policières et gendarmes de tous grades et de toutes affectations – terrain, cynophile, analyste criminelle, motocycliste,… ainsi que des membres de l’école de formation des commissaires (ENSP) et de l’école des officiers de la gendarmerie (EOGN), de la police aux frontières (PAFPolice aux frontières), de l’administration pénitentiaire de Melun et de Réau, de la délégation militaire départementale et du service départemental d’incendie et de secours (SDISService départemental d'incendie et de secours).

« par notre exemplarité, par la preuve de notre efficacité »

Dans son discours, Madame la préfète a rappelé que la féminisation de ces métiers autrefois réservés aux hommes fut longue. Aujourd’hui, les femmes constituent environ 20 % des effectifs de la gendarmerie, 28 % des effectifs de la police, 15 % de nos militaires et 16 % des sapeurs-pompiers. Dans le corps préfectoral – préfets et sous-préfets – on compte aujourd’hui plus de 30 % de femmes.

Pour terminer son discours, avant un moment de partage convivial, la préfète a présenté l’accès aux postes à responsabilités comme le nouveau défi des prochaines années : « si les métiers se féminisent, c’est encore trop rare sur les postes du sommet des hiérarchies. C’est d’abord à travers nous que ce combat passe : par notre exemplarité, par la preuve de notre efficacité, il nous appartient d’inspirer celles qui demain prétendront à exercer de hautes fonctions. »