Actualité du préfet

Les lumières de la paix

 
 
Les lumières de la paix

Samedi 8 septembre, une célébration orphéonique a eu lieu à l’École des officier de la gendarmerie nationale (EOGN) organisé par le conseil départemental.

Dans le cadre des commémorations du centenaire de la Grande Guerre de 1914-1918 qui se déroule cette année, le département a proposé une « célébration orphéonique » en Seine-et-Marne sur le site de l’école nationale des officiers de gendarmerie (EOGN) à Melun. De nombreux soldats de la première guerre mondiale étaient dans leurs villes et leurs villages d’origine, des clarinettistes, des trompettistes, des hautboïstes, des flutistes ou des tambours major de leur orchestre d’harmonie. A cette époque, ils avaient pour nom les orphéons. Beaucoup de ces musiciens sont tombés au champ d’honneur.

Cette « célébration orphéonique » a rassemblé 400 instruments venus de différents orchestres d’harmonie de toute la Seine-Et-Marne. Plus de 400 choristes venus également de différentes chorales de tout le département étaient rassemblés sur scène. Ces 800 musiciens ont interprété la grande symphonie funèbre et triomphante d’Hector Berlioz ainsi que les 6 couplets de la Marseillaise. Pour finir, les cornemuses écossaises ont retenti sur la place d’arme de l ‘EOGN. Ce sont  50 000 bougies qui ont éclairé cette célébration.

Les « lumières de la paix » ont rencontré un vif succès avec 5 000 personnes présentes pour partager ce grand moment émouvant et plein de souvenir de cette Grande Guerre qui fit 9,5 millions de morts dont 1,4 Français. La préfète de Seine-et-Marne, Béatrice Abollivier était présente ainsi que de nombreuses personnalités.

 Visionner les vidéo sur le compte twitter de @Prefet77