Actualité du préfet

Sensibilisation à la prostitution des adolescents et des jeunes majeurs

 
 
Sensibilisation à la prostitution des adolescents et des jeunes majeurs

Béatrice Abollivier, Préfète de Seine-et-Marne, a participé le mardi 21 mai au lycée Antonin Carême de Savigny-le-Temple à une table ronde de sensibilisation à la prostitution des adolescents et des jeunes majeurs.


Cette table ronde était organisée à l’initiative de la Préfecture et de la DSDEN pour sensibiliser les chefs d’établissement, le personnel scolaire ainsi que les parents d’élèves.

Animée par le proviseur du lycée, Mr Laurent Déprez, et le Délégué Départemental aux Droits des Femmes et à l’égalité, Mr Paul Vitani, cette table ronde se composait de la Préfète de Seine-et-Marne, d’une assistante sociale de la DSDEN, de la Maison Départementale des Solidarités de Sénart, de la Direction de la protection judiciaire de la jeunesse de Lieusaint et de plusieurs associations de protection des mineurs et des femmes (ACPE – Agir contre la prostitution des enfants, ADSEA – Association départementale de la sauvegarde de l’enfance et de l’adolescence, l’Amicale du Nid, Association paroles de femmes le relais).

Cette table ronde intervient dans un contexte de forte mobilisation des services de l’État sur le sujet de la prévention de la prostitution des adolescents et des jeunes majeurs, particulièrement sur le secteur de Sénart, désigné territoire pilote dans le déploiement de ces actions.

La Préfète a rappelé les avancées importantes des dernières années, avec la réalisation d’un diagnostic sur la Seine-et-Marne et l’installation de la commission départementale de lutte contre la prostitution et la traite des êtres humains en juin 2018. Ce dispositif permet désormais de mettre en place des actions concrètes comme les initiatives de sensibilisation. La première action de sensibilisation auprès des adolescents et jeunes majeurs s’est d’ailleurs déroulée les 13 et 14 mai à l’attention de 250 élèves du lycée Antonin Carême de Savigny-le-Temple. Dès la prochaine rentrée scolaire, les autres lycées de Savigny-le-Temple et de Moissy-Cramayel seront sensibilisés, avant une extension globale de ce dispositif à l’échelle départementale en 2020.

La Seine-et-Marne a également été pionnière dans l’application de la loi du 13 avril 2016 qui verbalise l’achat d’un acte sexuel. Le procureur et le commissariat de Fontainebleau ont en effet délivré les premiers procès-verbaux dès la parution de la loi. Les premiers stages de sensibilisation des clients se sont tenus à Melun dès juin 2017.

Conscient de l’importance des médias et des réseaux sociaux pour toucher les jeunes, l’État a aussi décidé de soutenir la réalisation du court-métrage « Léa », qui évoque la prostitution des mineurs. Il est actuellement en cours de réalisation par une équipe de tournage et des acteurs originaires de Meaux. La prostitution des mineurs connait malheureusement une banalisation à travers les réseaux sociaux et les applications qu’utilisent particulièrement les jeunes comme Instagram, Snapchat ou plus récemment Tik Tok.

La Préfète a indiqué que ce sujet devait mobiliser l’ensemble des acteurs, services de l’État, parents, éducateurs et associations pour arriver à faire reculer de manière significative la prostitution des adolescents et des jeunes majeurs.