Actualité du préfet

Une troupe de théâtre au service de la lutte contre les violences conjugales

 
 
Une troupe de théâtre au service de la lutte contre les violences conjugales

M. le maire de Lorrez-Le-Bocage-Préaux en action !

La compagnie théâtrale Nous n’Abandonnerons Jamais l’Espoir (NAJE) a participé à la belle action qui a eu lieu mardi 27 novembre 2018 au théâtre forum de Nemours.

L’action en faveur de la lutte contre les violences conjugales à l’initiative de Solidarité Femmes-Le Relais 77 s’est déroulée avec le soutien de la compagnie théâtrale Nous n’Abandonnerons Jamais l’Espoir (NAJE). Cette action, soutenue par l’État, s’inscrit dans les évènements annoncés par madame la préfète le 26 novembre dernier lors de son déplacement à la Maison Magdalena à Ecuelle afin de témoigner de son soutien aux femmes victimes de violence.

Accueil des participants par mesdames Mélanie Siehen, responsable Solidarité Femmes-Le Relais 77 et Nathalie Gautraud-Berteloot, déléguée du Préfet, chargée des quartiers politique de la ville de Nemours et d’Avon

Trois séquences théâtrales avec participation d’un public venu nombreux et très participatif ont eu lieu.

  • Séquence 1 « L’image de la femme battue » : arrêt sur image d’une scène de violence avec l’homme, la femme et l’enfant : que feriez-vous ?
    Certains agissent vis-à-vis de l’homme qui lève le bras pour frapper, d’autres vis-à-vis de la femme en position prostrée pour lui passer les bras autour du coup et d’autres enfin s’inquiètent pour l’enfant.
    Il y eu une proposition décalée d’un homme dans l’assistance qui a pris l’homme violent dans ses bras comme le ferait un cavalier pour emmener danser sa cavalière, provoquant l’hilarité des spectateurs.
  • Séquence 2 « Femme victime de violences cherche hébergement » : poignant parcours sur 3 mois en accéléré d’une femme battue cherchant du secours avec ses enfants : que proposez-vous ?
    Le défi a été relevé par une jeune femme de l’assistance mettant en œuvre le dispositif  de mise à l’abri de femmes battues avec leurs enfants.
  • Séquence 3 « T’as bien grandi » : enfermement moral et physique d’une femme qui veut aller à son cours de théâtre et que son mari empêche.
    Parmi les propositions inattendues, il y eu celle d’une femme de l’assistance qui se fit comédienne et proposa de faire le cours de théâtre dans la cuisine du couple…

 

Cette représentation a permis également la présentation d’un guide sur les violences conjugales réalisé par les membres du réseau local de professionnels de Nemours.

En savoir plus sur la troupe NAJE 

En savoir plus sur la lutte contre les violences faites aux femmes