Actualité du préfet

Visite officielle à la réunion des dirigeants du Club ETI Ile-de-France

 
 
Visite officielle à la réunion des dirigeants du Club ETI Ile-de-France

Agnès Pannier-Runacher, secrétaire d’Etat auprès du ministre de l’Économie et des finances s’est rendue dans l’entreprise Acrelec à Saint-Thibault-des-Vignes.

La ministre a ainsi pu rencontrer et d’échanger avec la cinquantaine de dirigeants des sociétés adhérentes au club des entreprises de taille intermédiaire (ETI), émanation régionale du METI (Mouvement des Entreprises de Taille Intermédiaire). Créé début 2018, le club ETI Île‐de‐France regroupe 65 entreprises dont 50 % sont industrielles, avec comme vocation d’être :

  • un lieu d’échanges entre dirigeants (PDG, DG, associé) sur les questions de transformation, de croissance, d’attractivité, de développement des collaborateurs ;
  • un lieu de co-construction d’initiatives concrètes avec la Région, un partenariat innovant Entreprise/Collectivité ;
  • un lieu d’échanges « sans filtre » et apolitique, entre les principaux décideurs (nationaux et régionaux) pour donner à nos ETI franciliennes une place centrale dans la politique économique.

Ce club s’inscrit dans la volonté du METI d’implanter 12 clubs régionaux d’ici deux ans. Quatre sont déjà en activité : Aquitaine, Île‐de‐France, Centre, Est. Les membres du club se réunissent cinq fois par an, dans une entreprise adhérente pour échanger entre eux.

Le 18 avril, la réunion avait lieu au siège de la société Acrelec à Saint-Thibault-Des-Vignes. Acrelec est une société de transformation numérique et de fabrication de bornes tactiles et d’affichage dynamiques utilisées notamment dans les restaurants de chaînes de fast-food et des drives des hypermarchés et supermarchés en France et à l’étranger.

Deux thèmes ont été au cœur des échanges avec la Ministre :

  • comment renforcer la solidité des ETI existantes et l’émergence de nouvelles ETI, notamment au travers des territoires d’industrie mais également d’autres initiatives économiques ?
  • comment s’assurer que les besoins et les spécificités des ETI soient pris en compte dans les initiatives publiques destinées à stimuler la transformation digitale des entreprises (plan IA, robotique, etc.) en répondant à leurs besoins d’investissement et d’attraction des talents ?

A l’issue de ces échanges, le Club ETI a remis à Agnès Pannier-Runacher le guide la transformation digitale réalisé par le Mouvement des Entreprises de Taille Intermédiaire et un Cabinet de conseil en stratégie et management.

     

Tweet : https://twitter.com/Prefet77/status/1118939745718022150

 
 

A lire également :