Neige et verglas : la prudence est de mise sur les routes

 
 
Neige et verglas : la prudence est de mise sur les routes

La période des épisodes neige-verglas a démarré. Le dispositif de viabilité hivernale est activé jusqu’au 15 mars 2019. Les autorités locales s'engagent auprès des automobilistes pour renforcer leur sécurité sur les routes.

Le 6 février 2018, les infrastructures routières d’Ile-de-France enregistraient leur record historique de bouchons (plus de 700 km). Si les conditions climatiques ont créé une importante pagaille sur les routes, les comportements dangereux ont souvent  accentué les blocages.
Plaques de verglas, neige, pluie, brouillard… L’ensemble des modes de transport est concerné par ces phénomènes météorologiques, mais la route - qui supporte 88 % des déplacements - l’est tout particulièrement.

Le réseau routier national non concédé (RRN) Île-de-France est géré par la Direction des routes Île-de-France (DiRIF) de la DRIEA . Il représente un linéaire de 2540 km de chaussées à traiter en période hivernale (incluant tous les sens de circulation et les bretelles d’entrée/sortie), soit une surface de 18,5 millions de m² à saler équivalente à 2500 terrains de football.

Les chiffres clés au niveau national

Durant toute la période hivernale, les directions interdépartementales des routes (DIR) et les sociétés concessionnaires d’autoroutes sont mobilisées pour assurer la viabilité du réseau. A l'échelle de l'Hexagone, ce sont :

  • 7 500 agents intervenant sur le réseau, mobilisables 24h/24 ;
  • plus de 2 000 camions équipés de lames et de saleuses ou d'engins spéciaux ;
  • entre 200 000 et 400 000 tonnes de sel épandues chaque année selon la rigueur de l’hiver.

Assurer le maintien de la circulation grâce au dispositif de viabilité hivernale

Le traitement des routes

On distingue deux grands types de traitements des routes : préventif avant l’apparition du phénomène, et curatif pendant le phénomène. Chaque type de traitement doit être adapté à la situation précise de la route à traiter.

  • Avant l’apparition du phénomène : traitement préventif

Il s’agit de traiter l’épisode avant son apparition, pour empêcher ou retarder la formation de verglas sur la chaussée, ou pour empêcher que la neige ne tienne sur la chaussée. La technique utilisée est l’épandage de sel sur les chaussées, en utilisant le bon dosage de sel (voir plus bas).
À noter : Au-delà d’une couche de neige peu épaisse, la seule technique efficace est d’évacuer la neige une fois qu’elle est tombée. Ainsi, quand les prévisions météo annoncent des phénomènes hivernaux, les équipes de la DiRIF interviennent pour saler les autoroutes et routes nationales sur lesquelles ces phénomènes sont prévus, juste avant leur apparition, et si possible avant l’heure de pointe de circulation.
L’action du sel n’est ni immédiate, ni définitive. L’usager doit donc rester très vigilant lors d’un épisode hivernal, même après traitement de la route par les équipes de la DiRIF.

  • Pendant le phénomène : traitement curatif

Lorsque l’épisode neigeux est en cours ou en cas de verglas épais en formation, on recourt à des techniques curatives :
Pour la neige : une fois la neige tombée, elle est raclée et évacuée avec des lames de déneigement installées sur les camions. Le plus souvent un salage complémentaire permet de traiter la neige résiduelle. Le déneigement ne peut être réalisé qu’une fois la neige tombée : il faut attendre que la neige soit tombée pour déneiger ! Et il faut que les itinéraires soit dégagés pour que les engins de déneigement puissent circuler et évacuer la neige à une vitesse comprise entre 30 et 50 km/h.
Pour le verglas : un mélange de sel et de saumure permet de traiter le verglas en fine couche. Le passage est répété si l’épaisseur de glace initiale est supérieure, mais saler ne sert plus à rien quand la couche de verglas est trop épaisse ou quand la température est trop basse.

Les conducteurs, acteurs majeurs de la sécurité

En complément de tous les moyens mis en œuvre par les gestionnaires routiers, chaque conducteur doit être acteur de la sécurité de tous en préparant son déplacement, en le différant si les prévisions sont mauvaises, en adoptant une conduite prudente et en respectant les consignes de sécurité.

« Routes en hiver  », le service de Bison Futé pour les automobilistes

En complément de tous les moyens mis en œuvre par les gestionnaires routiers, chaque conducteur doit être acteur de la sécurité de tous en préparant son déplacement, en le différant si les prévisions sont mauvaises, en adoptant une conduite prudente et en respectant les consignes de sécurité. Depuis le 15 novembre 2018, une carte sur l’état des routes et les risques de blocages associés est disponible sur le site internet de Bison Futé et sur l’application mobile en téléchargement pour les smartphones, sous IOS et sous Android.
Ce service de « météo des routes » est alimenté par des données de terrain provenant directement des différents gestionnaires du réseau routier national qui réalisent quotidiennement des patrouilles de surveillance sur leurs axes routiers, relèvent les conditions observées puis les transmettent au système informatique de Bison Futé. Ces informations sont actualisées en fonction de l'évolution de la situation météorologique et des risques de dégradation des conditions de conduite, et centralisées sur une carte.
Quatre couleurs permettent de représenter les différentes conditions de conduite observées sur le réseau routier national par les exploitants routiers. Renseignant sur l’état de praticabilité des routes, ces couleurs aident ainsi les usagers à adapter leur itinéraire et leur conduite en fonction des difficultés signalées et d’anticiper leurs trajets pour un maximum de sécurité.

Pour en savoir plus

  • Consultez le communiqué de presse du 19/11/2018 de la ministre chargée des Transports

    > Communiqué de presse de d'Elisabeth Borne, ministre chargée des Transports - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 0,44 Mb

  • Consultez le dossier de presse "Les autoroutes et routes nationales d'Ile-de-France en hiver" de la DiRIF

    > Dossier de presse de la Direction des routes d'Ile-de-France - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 0,59 Mb

  • Consultez les mesures prises par les services de l'État en Seine-et-Marne dans le cadre du "Plan Hiver"