Les cartes de bruit - présentation

 
 
L’objectif des cartes de bruit est d’établir un état des lieux du niveau d’exposition des populations au bruit.

Ces cartes comportent des représentations graphiques, des tableaux de données concernant les surfaces affectées par le bruit, les populations et les établissements de santé et d’enseignement impactés, ainsi qu’un résumé non technique.

Les représentations graphiques pour chaque infrastructure sont les suivantes :

. les zones exposées au bruit à l’aide de courbes isophones tracées de 5 en 5 dB(A) à partir de 55 dB(A) pour l’indicateur Lden (représentant la gêne sonore sur 24h) et 50dB(A) pour l’indicateur Ln (représentant la gêne sonore de nuit, de 22h à 6h) ;

. les secteurs affectés par le bruit arrêtés par le préfet dans le cadre du classement sonore des infrastructures de transports terrestres ;

. les zones où les valeurs limites sont dépassées [1]

Les cartes contiennent aussi des documents écrits :

. une estimation :

. du nombre de personnes vivant dans les bâtiments d’habitation et du nombre d’établissements sensibles (santé et enseignement) situés dans les intervalles suivants :

- pour l’indicateur Lden : [50 ;60[, [60 ;65[, [65 ;70[, [70 ;75[, >75 dB(A) ;

- pour l’indicateur Lden : [50 ;55[, [55 ;60[, [60,65[, [65 ;70[, >70 dB(A) ;

. des personnes vivant dans les bâtiments d’habitation et du nombre d’établissements sensibles (santé et enseignement) exposés à des niveaux sonores dépassant les valeurs limites [1] ;

. un résumé non technique présentant les principaux résultats de l’évaluation réalisée et l’exposé sommaire de la méthodologie employée pour son élaboration.

Pour consulter les cartes, cliquez sur les liens ci-dessous :

[1] indicateur Lden dépassant 68 dB(A) pour les voies routières et les lignes à grande vitesse, et 73 dB(A)pour les voies ferroviaires conventionnelles ; indicateur Ln dépassant 62 dB(A) pour les voies routières et les lignes à grande vitesse, et 65 dB(A) pour les voies ferroviaires conventionnelles.