Le cabinet du préfet

 
 
Le cabinet du préfet

Le directeur de cabinet du préfet

Pascal Courtade, sous-préfet, exerce les responsabilités de directeur du cabinet de la Préfète de Seine-et-Marne.

Les missions traditionnelles du directeur du cabinet concernent le suivi des événements politiques et les relations publiques dans le département.
Le directeur du cabinet est également de plus en plus sollicité en matière de sécurité des personnes et des biens. A ce titre, il participe à la lutte contre les violences urbaines et scolaires.
Il élabore les plans des secours et notamment, le plus connu d'entre eux, le plan "organisation de la réponse sécurité civile" (ORSEC) ainsi que les plans particuliers d'intervention (PPIPlan particulier d'intervention) sur les sites à forts risques technologiques dits SEVESO seuil haut.
Il est responsable de la sécurité lors des manifestations exceptionnelles, telles que le passage du Tour de France en Seine-et-Marne.
Enfin il intervient en matière de sécurité routière, par l'application du plan départemental d'actions de sécurité routière.
Pour assumer ses missions le directeur du cabinet dispose des ressources humaines et moyens matériels de la direction des sécurités et des services du cabinet, placée sous son autorité.


Le cabinet du préfet

Le cabinet du préfet est placé sous l'autorité du sous-préfet, directeur de cabinet du préfet. La structure et les activités correspondent donc aux missions du directeur de cabinet. Il remplit deux missions essentielles.
D'une part, il garantit, en lien étroit avec l'ensemble des services opérationnels, la sécurité des biens et des personnes dans le département. D'autre part, il assure la représentation de l'État et communique sur son action.

> La première mission est assurée par la Direction des sécurités.

Depuis les attentats de 2015, la sécurité est devenue la première préoccupation des français. cette direction travaille sur 4 domaines :

  • la défense et la protection civile;
  • la sécurité;
  • l'ordre public et la radicalisation;
  • la sécurité routière;
  • la réglementation en matière de sécurité.
> La seconde mission est assurée par les services du cabinet qui assure les missions de représentation et de la communication de l'État.
  • Le bureau de la communication interministérielle a pour mission de valoriser l'action des services de l'État auprès des médias et des français. Il a en charge la communication institutionnelle, évènementielle et de crise.
  • Le bureau de la Représentation de l’État s'occupe principalement des prises de parole de la Préfète, de l'organisation des déplacements officiels, des réponses aux interventions et de la relation avec les cultes
> L'office national des anciens combattants et des victimes de guerre (ONACVG).

L'ONACVG apporte son concours en matière de promotion de la mémoire (Commission départementale de la mémoire) de préparation des cérémonies patriotiques et d'actions éducatives.