Actualité du préfet

Départ de monsieur Nicolas de Maistre, secrétaire général de la préfecture de Seine-et-Marne

 
 
Départ de monsieur Nicolas de Maistre, secrétaire général de la préfecture de Seine-et-Marne

Nicolas de Maistre, Sous-Préfet, Secrétaire Général de la Préfecture de Seine-et-Marne, a été nommé Préfet de Haute-Loire par décret du Président de la République.

Nicolas de Maistre a pris ses fonctions en Haute-Loire ce mardi 23 avril, à l’issue d’une cérémonie au Puy-en-Velay, au cours de laquelle il a rencontré les autorités civiles et militaires.

Nicolas de Maistre quitte la Seine-et-Marne après 4 années de loyaux services et un engagement total dans un département aussi étendu et diversifié que le 77. Ancien commandant de groupement de Gendarmerie, il intègre l’ENAÉcole nationale d'administration en 1998 et rejoint à la fin de sa scolarité le corps préfectoral, ce qui l’amènera à servir dans l’Indre, la Haute-Marne, Marseille et Béziers.                  

Arrivée en 2014, Nicolas de Maistre a du gérer plusieurs dossiers complexes pour le territoire, comme les plus gros entrepôts construits en France à Tournan-en-Brie, l’aménagement d’une ancienne friche polluée à Grisy-Suisnes, ou le schéma départemental d’accueil des gens du voyage. Surtout, il a montré toutes ses qualités de meneur d’homme et d’expert en gestion de crise lors des deux inondations majeures qui ont touché le département.

Nicolas de Maistre a remercié l’ensemble de ses collaborateurs pour le travail réalisé durant ces quatre années, avec seulement une année « normale » en 2017, sans crises, inondations, neige et troubles à l’ordre public. Attaché à l’intérêt général et dévoué au bien commun, M. de Maistre a également connu deux mues majeures dans la réforme de l’administration : les plateformes départementales et le Plan Préfecture Nouvelle Génération (PPNG). Il aura certainement à gérer en tant que Préfet le programme « Action Publique 2022 », mais cela ne l’inquiète pas, puisque les préfectures sont selon lui des « mammifères capables de survivre au darwinisme administratif ».

Lors de son discours de départ, Béatrice Abollivier, Préfète de Seine-et-Marne, a salué « un personnage avec son franc parler, un travailleur acharné, un serviteur de l’intérêt général exigeant, mais surtout un citoyen profondément attaché à son pays, à ses valeurs et à sa terre ». Avec son départ, la Préfète a ajouté que « la Seine-et-Marne perd un grand Secrétaire Général, et la Haute-Loire gagne un futur grand Préfet ».

L’ensemble des agents des services de l'État en Seine-et-Marne souhaite à M. de Maistre beaucoup de réussite ainsi qu’un plein épanouissement personnel et professionnel dans ses nouvelles fonctions.