Actualité du préfet

Nouvelle stratégie énergétique de défense : consommer moins, mieux et sûr

 
 
Nouvelle stratégie énergétique de défense : consommer moins, mieux et sûr

Le 25 septembre 2020, Florence Parly, la ministre des Armées, a présenté la nouvelle stratégie énergétique de défense du ministère au centre de soutien logistique du service des essences des Armées de Varennes-sur-Seine.

La ministre des Armées Florence Parly a été accueillie par le Préfet de Seine-et-Marne Thierry Coudert, au centre de soutien logistique du service des essences des Armées de Varennes-sur-Seine .Après une visite des ateliers, la ministre a dévoilé la stratégie énergétique de Défense en présentant les actions mises en place pour répondre aux enjeux.À travers cette stratégie le ministère des Armées défend la volonté de consommer moins, de consommer bien et de consommer sûr.

Avec le plan « Place au soleil » lancé en juin 2018, le ministère s’est déjà engagé dans la voie de la transition écologique. Mais la compétition accrue pour l’accès aux ressources (pétrole, biocarburants…) oblige à redoubler d’efforts pour dégager des solutions originales.

L’énergie est indispensable à toutes les activités du ministère. Il est donc nécessaire d’explorer toutes les nouvelles technologies (stockage, énergies renouvelables) et les carburants de rupture (biocarburants, hydrogène) pour sortir de la dépendance au pétrole.

Concilier enjeux énergétiques et efficacité opérationnelle

A la demande de la ministre des Armées, un groupe de travail a travaillé sur ce sujet pendant plusieurs mois. Etat-major des armées (EMA), Secrétariat général des armées (SGA), Direction générale de l’armement (DGA) et Direction générale des relations internationales et de la stratégie (DGRIS) ont ainsi construit ensemble l’ambition du ministère en la matière.

Les actions proposées dans ce cadre s’articulent autour du triptyque : « Consommer sûr, consommer mieux, consommer moins ». Plusieurs axes guideront la mise en œuvre de cette nouvelle stratégie énergétique pour atteindre ce triple objectif :

  • maîtriser les consommations énergétiques ;
  • développer une culture de la sobriété énergétique et renouveler l’approche capacitaire et opérationnelle de l’énergie ;
  • rechercher l’emploi des nouvelles technologies de l’énergie et des carburants de nouvelles générations ;
  • renforcer la résilience énergétique ;
  • prendre en compte le risque cyber et l’enjeu stratégique des données ;
  • renforcer notre autonomie stratégique ;
  • mettre en place une gouvernance répondant aux ambitions du ministère.

Pour instituer cette nouvelle gouvernance spécifique, l’état-major des armées crée une division dédiée à l’énergie opérationnelle et le Service des essences des armées (SEA) devient le Service de l’énergie opérationnelle (SEO).

Plus d'infos

DSCN3096
DSCN3165
DSCN3187
 
 

A lire également :