Un foyer de grippe aviaire en Seine-et-Marne mise en évidence dans un élevage non professionnel fin septembre 2022

Mis à jour le 07/10/2022

Un foyer d’influenza aviaire (grippe aviaire) a été mis en évidence le 25 septembre 2022 dans un élevage non professionnel de différentes espèces d’oiseaux situé sur la commune de Favières.

Les 240 oiseaux de cette basse-cour ont été euthanasiés et les cadavres ont été détruits. Le nettoyage et la désinfection du site est en cours.

Si le virus H5 N1 qui a été détecté est pathogène pour les oiseaux et notamment les volailles, il est sans conséquence pour la santé humaine.

Une enquête épidémiologique amont et aval est en cours à la fois pour rechercher la cause de l’introduction du virus dans le foyer et pour identifier les élevages qui aurait reçu des oiseaux en provenance de celui de Favières dans les semaines qui précèdent et engager une surveillance renforcée de ces élevages destinataires.

L’exploration des liens épidémiologiques a permis d’identifier deux foyers incidents dans l’Oise et en Gironde.

Toujours pour prévenir la propagation de la maladie, deux périmètres concentriques sont instaurés autour du foyer :

• un périmètre de 0 à 3 km de rayon (dite zone de protection) dans lequel s’appliquent des mesures pour limiter les mouvements d’oiseaux, renforcer la biosécurité et la vigilance sanitaire des élevages professionnels et non professionnels (basse-cour et oiseaux d’ornement)

• un périmètre de 3 à 10 km de rayon (dite zone de surveillance) dans lequel s’appliquent notamment des mesures de restriction de mouvements des volailles en provenance ou à destination des seuls élevages professionnels

Au total, 51 communes du département de Seine et Marne sont incluses dans ces périmètres. Les maires ont été rendus destinataires de l’arrêté préfectoral qui prescrit ces mesures.