Actualité du préfet

Feux de forêt et de végétation : préservons la forêt et les espaces naturels grâce aux bons comportements !

 
 
Feux de forêt et de végétation

A l’heure où les incendies s’intensifient sous l’effet du changement climatique et touchent de plus en plus de régions, jusqu’à présent épargnées, le Gouvernement se mobilise pour prévenir et lutter contre ce phénomène.
Pour la 4e année consécutive, le ministère de la Transition écologique, en lien avec le ministère de l’Intérieur et le ministère de l’Agriculture et de l’Alimentation, lance une campagne pour prévenir les feux de forêt et de végétation et s’en protéger.

Cette année encore, le dispositif de lutte contre les incendies s’adapte à l’évolution du risque : chaque jour, la Sécurité civile mobilise 19 avions et hélicoptères bombardiers d’eau, 3 avions de reconnaissance et jusqu’à 2 500 sapeurs-pompiers et sapeurs-sauveteurs qui interviennent en renfort des secours locaux tout au long de la saison estivale et au-delà si les conditions météorologiques le nécessitent.

Des feux nombreux et majoritairement d'origine humaine

En 2020, ce sont 11 400 hectares de forêt et plus de 6 000 hectares de végétation hors forêts qui ont été réduits en cendres. Bien que la moitié sud du pays soit la plus touchée par les incendies, l’ensemble du territoire est concerné : en 2019, la moitié nord du territoire a été exposée à des feux inhabituels, tous espaces naturels confondus (landes, champs, zones de friche, forêts, etc.)

Dans 9 cas sur 10, les feux de forêt et de végétation sont d’origine humaine et pour moitié dus à une imprudence. Pour sensibiliser les Français à ce danger, le ministère de la Transition écologique lance une campagne afin de diffuser largement les comportements à adopter pour prévenir ces incendies destructeurs et s’en protéger.

Un dispositif national renforcé pour la lutte contre les feux de forêt

Localisé dans la zone Sud, le dispositif national de lutte contre les feux de forêt a toutefois vocation à intervenir sur l’ensemble du territoire national, notamment pour tenir compte de la vulnérabilité du massif landais ou encore de la remontée des feux d’espaces naturels vers le centre et le nord de la France.

Pour la campagne 2021, le plan d’actions permet la coordination des moyens terrestres et aériens tout en renforçant la capacité d’anticipation et de réactivité.

Prévention : informer sur les comportements à risque

A ce dispositif de lutte est associée une campagne de prévention et de sensibilisation, porté par le ministère de la Transition écologique, en lien avec le ministère de l’Intérieur et le ministère de l’Agriculture et de l'Alimentation et avec l’appui de l’ONF et de Météo-France, afin de rappeler les comportements à adopter pour éviter les imprudences et les départs de feux, et diffuser les bons conseils pour se protéger en cas de feu. Cette 4e édition est étendue en 2021, comme en 2020, à l’ensemble du territoire métropolitain et s’applique à l’ensemble des feux de forêt et d’une façon générale de végétation.

En effet, les bords de route, les terrains agricoles, les friches, les landes, les garrigues, les maquis, etc. sont également des espaces sensibles au départ de feux. Ils créent des risques pour les habitations et les forêts qui les jouxtent car le feu peut s’y propager rapidement.

Quels sont les bons comportements à adopter pour prévenir les feux de forêt et de végétation ?

  • En ne faisant pas de barbecue ou de feu à proximité de végétaux ;
  • En ne jetant pas ses mégots en forêt, par terre ou par la fenêtre d’une voiture ;
  • En n’utilisant pas d’outils susceptibles de provoquer des étincelles (meuleuse, disqueuse, débroussailleuse, poste de soudure…). Lorsque ces travaux ne peuvent être différés, il convient de privilégier les heures les plus fraiches de la journée pour les réaliser en minimisant les risques ;
  • En ne stockant pas de combustibles près des habitations (bois de chauffage, peintures, solvants, citernes de fuel ou de gaz) ;
  • En prévenant le 18, le 112 ou le 114 (appel d’urgence pour les sourds et malentendants) si vous êtes témoin d’un incendie ;
  • En vous mettant à l’abri dans un logement en attendant les secours
         
   
         
   
         

La sécheresse : un facteur supplémentaire à prendre en compte

Pour les mois de juin à août, Météo France prévoit des températures au-dessus des normales climatiques dans la quasi-totalité de la métropole et un déficit en précipitations. Or, les conditions météorologiques (sécheresse, température et vent) ont une forte influence sur la sensibilité de la végétation au feu et sur la vitesse de propagation.

En cas de canicule ou de sécheresse, redoublons d’attention !


Pour en savoir plus

Ministère de la Transition écologique

feux-foret.gouv.fr

Ensemble, adoptons les bons comportements afin d’éviter tout départ de feu.

Prévention des feux de forêt

Forêts, espaces naturels : face à un feu, la France est particulièrement vulnérable. Contre les feux de végétation, des actions de prévention sont menées pour prévenir le risque d’incendie.

Face au risque de sécheresse, de nouveaux outils pour préparer l’été

Le Comité d'anticipation et de suivi hydrologique (CASH), chargé par le Comité national de l’eau de mieux anticiper et gérer les épisodes de sécheresse, s’est réuni lundi 17 mai. Malgré le printemps pluvieux que nous connaissons actuellement, la cartographie d’anticipation de la sécheresse publiée à l'occasion du comité révèle que l’été 2021 pourrait être sec. Elle constitue une projection de la situation d’ici à la fin de l’été et identifie les territoires les plus à risques. Afin de renforcer le dispositif de gestion de crise en période de sécheresse, une modernisation des outils a été menée par le Gouvernement.

 

ONF 

Comment l'ONF contribue à la Défense des forêts contre les incendies (DFCI) ?

Le saviez-vous ? Entre 3 000 et 4 000 feux embrasent les forêts françaises tous les ans. En vidéo, découvrez cette vidéo d'animation explicative qui présente la mission d'intérêt général de Défense des forêts contre les incendies (DFCI), confiée à l'Office national des forêts (ONF) par l'Etat.

L’Île-de-France, des forêts aux portes de la ville

Les forêts d’Île-de-France, connues pour la richesse de leur patrimoine culturel et historique, abritent aussi une biodiversité insoupçonnée dans une région très urbanisée. Le développement de la filière bois francilienne est par ailleurs redevenu une priorité régionale, tandis que les flux importants de population mobilisent au quotidien l’ONF. Objectif : concilier production de bois et préservation de l’environnement.

 

Ministère de l'Agriculture et de l'alimentation

Campagne nationale de prévention et de sensibilisation contre les feux de forêt et de végétation

L’ensemble du territoire métropolitain est concerné par cette campagne, dont l’objectif est la diffusion des comportements à adopter, tant pour veiller à ne pas être la cause d’un départ de feu que pour s’en protéger. Celle-ci porte à la fois sur les feux de forêt, mais également sur tous les autres feux de végétation (friches, bords de voies routières et ferrées, champs, landes, fougères…).