France Relance pour la culture en Seine-et-Marne : La Cathédrale de Meaux

 
 
France Relance pour la culture en Seine-et-Marne : La Cathédrale de Meaux

Restaurer et valoriser le patrimoine !
Après l’incendie de Notre-Dame, la cathédrale Saint-Etienne de Meaux, propriété de l’État, va bénéficier d’un audit et de travaux de sécurité.

Après l’incendie de Notre-Dame de Paris en avril 2019, qui a nécessité d’importants travaux de sécurisation et de consolidation, un audit de sécurité incendie et de premiers travaux d’urgence seront conduits pour les trois autres cathédrales franciliennes dont l’État est propriétaire : la basilique-cathédrale de Saint-Denis, Saint-Etienne de Meaux et SaintLouis de Versailles, pour un montant total de 1 M€.

Ces trois cathédrales font l’objet de campagnes de restauration menées par la Direction régionale des Affaires culturelles.

L’État restaure actuellement le portail du Jugement dernier de la cathédrale Saint-Etienne de Meaux et mène les études pour la restauration de la tour noire. Il prépare la refonte de la muséographie et la mise en accessibilité du Musée Bossuet situé dans le palais épiscopal. Le plan de relance va permettre de mener l’audit inscrit au plan d’action national « sécurité cathédrales » et d’engager les travaux nécessaires pour prévenir tout risque d’incendie.

Pour aller plus loin

Sécurité : Avec son audit de sécurité, la cathédrale Saint-Etienne de Meaux va pouvoir mettre en œuvre un plan de sécurité répondant à trois objectifs :

  • le respect des exigences de sécurités réglementaires ;
  • le renforcement du niveau de sécurité via des travaux adaptés ;
  • le renforcement des partenariats entre le ministère de la Culture, le clergé et les SDISService départemental d'incendie et de secours dans l’organisation de la sécurité.

 Restauration :

Le programme de restauration en cours concerne l’ensemble de la façade occidentale de la cathédrale et se déroule en plusieurs phases, du nord vers le sud. L’opération en cours porte sur le portail central, consacré au thème du Jugement Dernier. Cet ouvrage du XIVe siècle qui abrite un tympan sculpté du XIIIe siècle, était dans un état sanitaire très médiocre en raison de l’emploi d’une pierre trop tendre et d’une forte exposition aux intempéries qui lui avaient conféré un aspect fondu. La restauration a visé à redonner une assise saine à la maçonnerie par des remplacements de pierre et une meilleure lisibilité aux éléments sculptés par un travail de nettoyage et de ragréages. Un dispositif anti-pigeon protégera l’ensemble. La fin du chantier est prévue pour avril 2021.

La restauration se poursuivra à partir de 2022 avec le massif occidental sud, comprenant notamment le portail de la Vierge et la tour Noire de la cathédrale.

Historique :

Pour rappel, la cathédrale Saint-Etienne est construite sur une petite élévation au nord de la boucle de la Marne occupée par la ville de Meaux. Avec l’ancien Palais épiscopal (actuel musée Bossuet) et le bâtiment du Vieux-Chapitre, elle forme un ensemble monumental organisé autour d’une vaste cour. Elle est classée au titre des monuments historiques dès la première liste de 1840.

La cathédrale conserve un mur carolingien et des vestiges du XIe siècle dans une crypte, mais la construction actuellement visible débute dans le dernier quart du XIIe siècle pour ne s’achever que dans les années 1530. Le chœur conserve sa charpente d’origine et des tuiles médiévales subsistent sur la toiture, mais son état actuel reflète de profonds remaniements, dès le milieu du XIIIe siècle, et de multiples interruptions de chantier dont témoigne la longueur modeste de la nef et le mélange de styles.

Retrouvez le dossier de presse : La culture au cœur du plan de relance en Île-de-France

> Dossierde presse - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 2,19 Mb