Découvrez les 7 nouveaux lauréats seine-et-marnais de l'appel à projets "Recyclage foncier des friches"

 
 
Les 7 nouveaux lauréats Seine-et-marnais de l'appel à projets "Recyclage foncier des friches"

Dans le cadre du plan France Relance, l’État apporte un soutien exceptionnel à la reconquête des friches, en mobilisant en 2021 au niveau national un fonds de 589 millions d’euros (hors ADEMEagence de l'environnement et de la maîtrise de l'énergie).
Son déploiement se fait au travers de 2 éditions de l’appel à projets (AAP) régional « Recyclage foncier des friches pour l’aménagement en Île-de-France », offrant un soutien total de 108,50 millions d’euros aux projets franciliens sous forme de subvention.

Les 39 projets lauréats franciliens de la seconde édition de cet AAP, lancée le 15 juillet 2021, viennent d’être désignés. Avec les 46 projets retenus lors de la 1ʳᵉ édition, ce sont donc 85 projets d’aménagement qui sont soutenus pour accélérer la reconquête des friches contribuant ainsi à l’aménagement durable des territoires.

7 nouveaux lauréats seine-et-marnais pour la 2ᵈᵉ édition 2021

Afin de poursuivre la dynamique engagée lors de la 1ʳᵉ édition, la seconde édition de l’appel à projets régional « Recyclage foncier des friches » vient apporter un soutien à hauteur de 5 400 000 €. Ce soutien permettra d’accélérer la mise en œuvre de projets répondant aux objectifs de maîtrise de l’étalement urbain et de revitalisation territoriale qui impliquent souvent des coûts élevés de démolition, de dépollution ou de restructuration lourde.
À l’échelle francilienne, 100 dossiers ont été déposés lors de cette 2ᵈᵉ édition lancée en juillet 2021 illustrant à nouveau le succès rencontré par cette mesure du Plan de Relance. La mobilisation des porteurs de projet et la qualité des dossiers présentés démontrent l’importance d’accompagner le recyclage foncier en faveur d’un aménagement durable des territoires.

Bagneaux-sur-Loing, le projet de requalification de la friche Thomson, porté par la Communauté de communes du Pays de Nemours ;

Provins, le projet de construction d’un Ehpad sur le site de l’ancienne distillerie coopérative, porté par la société Logyris ;

Montereau-Fault-Yonne, le projet de « café des femmes » dans l’ancien immeuble de la BNP, porté par la SAS Foncière Belleville ;

Lieusaint, la phase 2 du projet d’écoquartier « eau vive » sur le site de l’ancienne sucrerie Béghin-Say, porté par l’EPA Sénart ;

Meaux, le projet de restructuration de l’hôtel particulier Mutel de l’Isle, porté par la SEM du Pays de Meaux habitat ;

Torcy, le projet de renouvellement urbain de l’Arche Guédon, porté par Batigère Ile-de-France ;

Dammarie-lès-Lys, le financement d’une étude pré-opérationnelle sur le site du Clos-Saint-Louis, conduite par l’EPA Sénart.