Contrôles routiers coordonnés ciblés sur l’éclairage

 
 
Contrôles routiers coordonnés ciblés sur l’éclairage

Mercredi 19 novembre 2020, les forces de l’ordre étaient « sur le terrain » pour contrôler l’éclairage des usagers de la route.

Ces contrôles étaient prévus afin de compléter la campagne de sensibilisation « Voir et être vu » prévue du 2 novembre au 15 novembre 2020. Cette campagne, annulée en raison de la crise sanitaire devait permettre aux usagers de la route d’avoir une vérification gratuite de leurs équipements effectuée par les forces de l’ordre.

La journée de contrôle quant à elle, a été lancée par Marianne Lucidi, directrice de cabinet du préfet et le commissaire Malherbe chef du Service d‘Ordre Publique (SOP) de Seine et Marne. Tous deux étaient présents très tôt dans la journée, sur le premier point de contrôle situé à Vaux-le-Pénil. Le bilan de celui-ci a été très positif étant donné que les onze effectifs engagés ont procédé au contrôle de 60 véhicules et ont relevé :

-          30 infractions dont 25 pour éclairage non conforme,

-          + 2 délits routiers.

En début d’après midi (14h30-16h30), les policiers de la Compagnie Républicaine de Sécurité (CRSCompagnies républicaines de sécurité) de Pomponne ont à leur tour effectué un contrôle routier, sur la commune de Collégien. M. François-Claude Plaisant sous-préfet de l’arrondissement de Torcy est venu soutenir les effectifs et constater tout l’intérêt de ce contrôle dont vous trouverez le bilan ci-dessous :

-          54 infractions pour éclairage,

-          26 pour équipement inadapté,

-          20 pour non présentation des documents obligatoires,

-          43 infractions annexes.

Sur l’ensemble de la journée le bilan dressé par les CRSCompagnies républicaines de sécurité s’est soldé par :

-          109 infractions pour éclairage ont été dressées,

-          46 pour équipement inadapté,

-          40 pour non présentation des documents obligatoires,

-          55 infractions annexes.

Cette action coordonnée s’est achevée par le point de contrôle disposé à Saint-Germain-Laxis par les gendarmes. Christophe Neveu, chef de service d’éducation et de sécurité routières était présent auprès des effectifs engagés afin de les remercier pour leur travail. Les gendarmes ont constaté :

- 11 défauts d'éclairage,
- 1 non mutation de carte grise,
- 1 contrôle technique non fait.

Thierry Coudert, préfet de Seine-et-Marne remercie l’ensemble des forces de l’ordre pour ces contrôles coordonnés qui permettront sans doute d’éviter des accidents et rappelle que sur l’ensemble du réseau routier et autoroutier, en cas de visibilité inférieure à 50 mètres, les vitesses maximales autorisées sont abaissées à 50 km/h.

 
 
 

A lire également :