Actions réalisées

Alternative à la sanction 2 juillet 2021 au péage de Fleury-en-Bière

 
 
Alternative à la sanction 2 juillet 2021 au péage de Fleury-en-Bière

Le bureau de la politique départementale de sécurité routière de la préfecture a organisé une action "départ en vacances" le vendredi 2 juillet 2020 à la barrière de péage de Fleury-en-Bière de 15h à  17h.

La Gendarmerie Nationale effectuait des contrôles (papiers, chargement et poids) ainsi que des contrôles de vitesse en amont de la barrière de péage. Il était proposé une "alternative à la sanction" sur site uniquement pour les contrevenants de petits excès de vitesse (inférieur à 20 km/h) ou auteurs d’infractions ciblées :
- circulation en marche normale sur le bord gauche de la chaussée ;
- dépassement par la droite ;
- distance de sécurité ;
- ceinture de sécurité : uniquement dans le cas où il s'agit d'une mauvaise utilisation ;
- surnombre de passagers dans le véhicule ;
- circulation sur la bande d'arrêt d'urgence.
Pour ne pas se voir appliquer la sanction, ils ont participé à une sensibilisation de 30 minutes, en passant sur les stands proposés :
- la Préfecture abordait la thématique alcool grâce à des lunettes et un parcours, à l’atelier doses bar et au simalc. Un point pour sensibiliser les plus jeunes au travers de jeux spécifiques étaient également mis en place.
- la Macif proposait le simulateur de choc frontal, la GMF, le simulateur tonneau. La société APRR, quant à elle, questionnait les contrevenants via un quiz sur téléphone et sensibilisait à l'appel d'urgence sur autoroute (soit via les bornes SOS soit via l'application SOS autoroute).
- le SDiS rappelait les gestes à adopter lors de l’arrivée sur les lieux d’un accident (protéger, alerter, secourir).
- l’association Victimes et Avenir présentait un film de 10 minutes intitulé « Juste une petite infraction : des exemples parmi tant d’autres, des victimes parmi tant d’autres », point de départ d’un échange avec ceux ayant commis une infraction.
En parallèle, les Intervenants Départementaux de Sécurité Routière (IDSR) remettaient des sacs avec des goodies et échangeaient avec les conducteurs des voitures arrêtées pour les sensibiliser sur les thématiques des départs en vacances. Ils informaient également ceux qui le souhaitaient de la possibilité de venir sur le stand pour avoir une sensibilisation complémentaire.
Au cours de ces deux heures, plus d'une cinquantaine de personnes ont été sensibilisées.

   
 
 

A lire également :