Le plan de relance, accélérateur de la transition écologique en Seine-et-Marne

 
 
Le plan de relance, accélérateur de la transition écologique en Seine-et-Marne

Dans le cadre du plan de relance, plus de 28 millions d’euros vont être consacrés à la rénovation thermique des bâtiments publics de l’État et de l’enseignement supérieur en Seine-et-Marne.
Exemple : Caserne de Damesme à Fontainebleau

24 projets de rénovation énergétique des bâtiments publics de l’État et de l’enseignement supérieur, de la recherche et de la vie étudiante, ont été retenus en Seine-et-Marne.

Le préfet de Seine-et-Marne et le Maire de Fontainebleau se sont rendus sur le site de la caserne de Damesme qui figure parmi les principaux projets retenus et accueillera le futur campus universitaire de l’UPEC à Fontainebleau.

Ce sont en effet plus de 3 millions d’euros qui vont être consacrés à la rénovation des bâtiments de l’ancienne caserne destinés à accueillir à terme près de 2000 étudiants par an, avec notamment dès septembre 2021 l’installation de l’École internationale d’études politiques de l’UPEC . Les travaux débuteront fin du mois.

La concrétisation de ce projet d’envergure, auquel l’État apporte via le plan de relance une contribution décisive, représente une avancée majeure pour le rayonnement universitaire de l’agglomération bellifontaine et du sud seine-et-marne.

  • Toutes les informations sur le plan de relance, accélérateur de la transition écologique en Seine-et-Marne et sur le le futur campus universitaire de l’UPEC à Fontainebleau (site Damesme) dans le Dossier de presse