France Relance : soutenir les acteurs du réemploi et du recyclage grâce à un fonds exceptionnel

 
 
France Relance : soutenir les acteurs du réemploi et du recyclage grâce à un fonds exceptionnel

Dans le cadre de France Relance, un fonds de secours dédié aux structures du réemploi, de la réutilisation et de la réparation a été mis en place. Cette aide exceptionnelle a bénéficié à une ressourcerie Seine-et-marnaise.

Face à la crise sanitaire, les recycleries et ressourceries, structures essentielles de l’économie sociale et solidaire, connaissent des difficultés financières mettant en péril la poursuite de leurs activités. Pour les soutenir, l’État met en œuvre un dispositif exceptionnel de 10 millions d’euros au niveau national. En Île-de-France, l’État a attribué 1,46 millions d’euros d’aides réparties entre 37 structures employant près de 1500 salariés.

Les recycleries et les ressourceries permettent d’allonger la durée de vie des objets tout en créant des emplois. Elles offrent aux habitants la possibilité d’acquérir des biens à des prix réduits. Ces structures de réemploi, de réparation et de réutilisation jouent un rôle de premier plan pour soutenir des modes de consommation plus responsables. Leur action est notamment essentielle pour atteindre les objectifs fixés par la loi relative à la lutte contre le gaspillage et à l’économie circulaire.

Dans le cadre de France Relance, un fonds de secours dédié aux structures du  réemploi, de la réutilisation et de la réparation a été mis en place. L’État, à travers l’ADEME, a attribué un montant total d’aides de 1,46 million d’euros réparti au profit de 37 structures en Île-de-France. Ces aides sont comprises entre 5000 et 187 000 euros. A ce titre, l’Île-de-France est la première région bénéficiaire de ce fonds de secours. Emmaüs Défi a ainsi bénéficié d’une aide 187 753 euros.

Les aides allouées, permettant de sécuriser la trésorerie des structures, ont été calculées sur la base d’une évaluation de la variation du chiffre d’affaire due à la crise sanitaire et des aides de l’Etat déjà reçues.

Les 37 recycleries et ressourceries soutenues se répartissent sur l’ensemble du territoire régional : 11 structures à Paris, 1 en Seine et Marne, 3 dans les Yvelines, 2 dans l’Essonne, 3 dans les Hauts de Seine, 9 en Seine-Saint-Denis, 6 dans le Val-de-Marne et 2 dans le Val-d’Oise.

Cette aide exceptionnelle sera complétée par des actions de soutien complémentaires au cours des deux prochaines années. Quinze appels à projets pour soutenir l’économie sociale et solidaire, notamment, ont été ou vont être lancés (ici ).

La ressourcerie Association arile de Meaux a bénéficié de 13 825 €.

Retrouver le communiqué de presse régional 

> Emmaus CP - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 0,58 Mb